3 étapes pour être un éco-ostéopathe en 2020 #ZeroDechet

Logo Oxteo - Logiciel créé par des ostéopathes pour les ostéopathes

« Oxteo est un logiciel créé par des ostéopathes pour les ostéopathes »

Portrait de Pierre Halut - Ostéopathe et CEO du logiciel Oxteo créé par des ostéopathes pour les ostéopathes

Pierre Halut

Ostéopathe D.O.

Vous vous souciez d’être éco-responsable dans votre métier d’ostéopathe ? Nous aussi chez Oxteo. Il est souvent difficile d’éviter les déchets liés à l’aspect médical de notre métier (gants, masques, papiers de table, …) mais qu’en est-il des autres domaines au sein de notre cabinet d’ostéopathie ? 

Gardez toujours en tête que le meilleur déchet est celui qui n’a jamais été créé.

Voici 3 étapes pour améliorer votre quotidien d’éco-ostéopathe.

Oxteo - logiciel pour ostéopathe permettant de réduire ses émissions de CO2 au sein de son cabinet d'ostéopathie
Devenez éco-ostéopathe en un rien de temps !

Étape 1 : le tri, c'est la base

La première étape consiste à être aussi assidu avec le tri au cabinet qu’à la maison. En fonction des pays et des régions, divers sacs-poubelles ou conteneurs sont à votre disposition afin de trier le plastique, le métal et le papier.

En lien avec ce tri, vous pouvez effectuer les actions suivantes : 

Étape 2 : Stop aux papiers

Vous écrivez encore beaucoup de notes sur papier dans votre métier d’ostéopathe ? Et si vous passiez aux notes sur ordinateur, tablette ou téléphone… 

Comment gérez-vous vos factures, vos dossiers patients et toute votre « paperasse » au quotidien ?

Chez Oxteo, nous avons développé, grâce à une communauté d’ostéopathes, un logiciel qui permet d’éviter cette consommation excessive de papiers. N’hésitez pas à en découvrir toutes les fonctionnalités en cliquant ici.

Arrêtez le papier et devenez un éco-ostéopathe avec Oxteo !

Étape 3 : Attention à la pollution numérique

Savez-vous qu’un email émet des émissions de CO2 ? 

En effet, un email envoyé peut générer jusqu’à 19g de CO2 en fonction de la taille de cet email. Plus il y aura de pièces-jointes et d’images dans l’email (souvent dans la signature), plus l’impact carbone sera grand. 

D’où vient cet impact carbone ? C’est très simple, il provient de la consommation électrique des serveurs qui sont utilisés pour transférer votre email. En fonction du pays dans lequel se trouvent les serveurs, l’émission de CO2 y sera différente (dû à un mix énergétique différent). Par exemple, des serveurs français produiront moins d’émissions de CO2 au vu de la proportion de centrales nucléaires dans leur mix énergétique (gardons également à l’esprit que l’écologie ne se résume malheureusement pas uniquement aux émissions de CO2).

L’un des premiers gestes écologiques à avoir est de vider un maximum votre boite mails car chaque email stocké sur un serveur consomme également plusieurs grammes de CO2. Imaginez un instant si l’ensemble des habitants de la planète supprimait les emails inutiles, l’impact que cela pourrait engendrer…

En outre, vous pouvez également privilégier le SMS plutôt que l’email car un SMS de 160 caractères à un impact d’environ 0,00215g de CO2.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email

Obtenir votre démo

Gratuit et sans engagement

Vos données sont protégées et ne seront jamais transmises.