Ostéopathe : travailler en indépendant ou salarié ?

Pierre profil coloré
Pierre Halut D.O.
Ostéopathe D.O.
Ostéopathe : travailler en indépendant ou salarié ?

Vous avez votre diplôme d’ostéopathie en poche, et vous êtes prêt à vous lancer sur le marché de l’emploi. Mais vous hésitez… Allez-vous ouvrir votre propre cabinet et travailler en tant qu’indépendant ou devenir salarié dans un hôpital, une clinique privée ou une maison de retraite médicalisée ? Pas facile de se décider !

Le statut libéral vous semble intéressant : pas de patron, travail à domicile, horaires flexibles. Mais le salariat est bien plus stable, surtout quand on se lance ! OXTEO a mené l’enquête et vous présente les avantages et inconvénients de ces deux statuts. Alors chers ostéopathes, est-ce mieux de travailler en indépendant ou salarié ? C’est ce que nous allons voir ! 

Où travaillent les ostéopathes ?

Indépendant

Si vous optez pour le statut libéral, vous devrez ouvrir votre propre cabinet. À vous de décider du lieu ! Certains choisissent d’exercer à domicile. Le rêve pour ceux et celles qui veulent être plus proches de leur famille et éviter le temps passé sur la route. Mais attention tout de même à bien aménager votre lieu de travail. Celui-ci doit être séparé du reste de votre habitation, afin de garder un équilibre pro-perso. Vos clients auront besoin de se sentir rassurés et de voir que votre cabinet est propre et adapté à votre activité paramédicale. 

Il est également possible d’ouvrir votre cabinet dans un local dédié. Vous devrez alors faire une étude de marché pour vérifier s’il existe ou non une opportunité au niveau de la zone d’implantation envisagée. Pour se lancer, il est recommandé de viser les zones rurales plutôt qu’urbaines, car la concurrence y est moins rude ! 

Salarié

Il existe de nombreuses opportunités pour les ostéopathes salariés. Vous pouvez travailler dans des maisons de retraite médicalisées, des hôpitaux, des cliniques privées, des clubs sportifs ou encore des centres de soin.

Ostéopathe en exercice libéral : avantages et inconvénients

Avantages

Une plus grande liberté

En tant qu’ostéopathe indépendant, vous bénéficierez d’une grande liberté. Eh oui, vous serez votre propre patron ! Vous pourrez notamment choisir vos heures de service et organiser votre emploi du temps plus ou moins comme vous l’entendez. Vous ne serez donc pas obligé de faire des horaires de nuit, par exemple ! Ce sera plus facile pour vous d’avoir un équilibre entre vies pro et perso.

Le confort de votre propre cabinet

Vous travaillerez dans un cadre idéal : un bureau chauffé et climatisé, calme et accueillant. Ce ne sont pas tous les salariés qui peuvent s’en vanter ! Ce sera votre cabinet, donc vous aurez carte blanche. Vous pourrez l’aménager comme vous le souhaitez afin de vous y sentir bien.

Des revenus de plus en plus intéressants

Une fois sa clientèle constituée, un ostéopathe peut gagner bien plus qu’un salarié ! Avec l’expérience, il est tout à fait possible de gagner 10 000 euros par mois. 

Inconvénients

Des frais de départ élevés

On ne va pas vous mentir : au début, c’est difficile quand on se lance à son compte. Les frais de départ sont élevés : il faut payer le matériel, le local… Et les revenus sont, quant à eux, plutôt faibles. Certains ostéopathes qui se lancent gagnent à peine le SMIC.

La constitution de sa patientèle

L’ostéopathe indépendant doit trouver ses patients. Au début, ce n’est pas facile, surtout que certaines régions sont saturées. Il faut être patient et dispenser des soins de qualité pour avoir une bonne réputation. Vous pourrez ainsi faire fonctionner le bouche-à-oreille et vous constituer une clientèle fidèle. 

La difficulté à prendre des vacances

Pas si simple de prendre des vacances quand on est ostéopathe indépendant et qu’on doit suivre ses patients tout au long de l’année. Vous ne pouvez pas vous reposer sur vos collègues pendant vos deux semaines aux Caraïbes. Et pas facile d’envoyer ses clients chez vos « concurrents » pendant ce temps. D’une part, ils ne connaissent pas les dossiers clients, et d’autre part, vous prenez le risque de recommander un autre ostéopathe à votre patientèle. 

Alors, que font les ostéopathes dans ce cas ? L’idéal est d’avoir des associés au sein de son cabinet qui pourront assurer une présence pendant vos congés. 

L’administratif

Un ostéopathe indépendant ne s’occupe pas uniquement de son cœur de métier (les soins), il doit également gérer tout l’aspect administratif. Prises de rendez-vous, gestion des dossiers clients, facturations… Raf, vous n’êtes pas devenu ostéopathe pour terminer dans un bureau à faire de la paperasse ! 

Deux solutions s’offrent à vous… Soit, vous engagez une secrétaire pour s’occuper de tout l’aspect administratif (mais ça risque de coûter cher). Soit, vous optez pour le logiciel OXTEO ! Et là, vous pourrez rayer cet inconvénient de la liste, car il n’en sera plus un ! Toute la gestion de votre cabinet sera simplifiée grâce à ce logiciel conçu spécialement pour les ostéopathes, par des ostéopathes. Vous voulez en savoir plus ? Découvrez cet article : logiciel de gestion patient pour ostéopathe, une bonne idée ?

Ostéopathe salarié : avantages et inconvénients

Avantages

Une expérience formatrice

Que ce soit en pédiatrie, en gériatrie ou auprès d’une équipe sportive, vous apprendrez beaucoup en étant salarié. Vous côtoierez des spécialistes au quotidien. En travaillant dans un hôpital, dans une clinique ou dans une maison de retraite, vous serez entouré de praticiens expérimentés qui pourront être sollicités à tout moment. Ce sera pour vous une véritable expérience formatrice ! 

Une stabilité financière

Comme déjà expliqué, les débuts en tant qu’ostéopathe peuvent s’avérer difficiles. Il est donc rassurant d’avoir un salaire qui tombe chaque mois ! En moyenne, un ostéopathe salarié gagne entre 1 500 et 2 300 euros par mois. Pas mal pour commencer, vous ne trouvez pas ?

Moins de démarches administratives

Vous pourrez vous concentrer sur votre cœur de métier, sans avoir à vous soucier des factures ou de la gestion des dossiers patients. Un avantage par rapport aux indépendants qui n’ont pas le logiciel OXTEO ! 

Inconvénients

Horaires de nuit possibles

Les ostéopathes salariés peuvent avoir des horaires peu enviables. Certains travaillent de nuit. Pas l’idéal pour ceux qui souhaitent profiter d’une vie de famille épanouie !

Collègues et environnement de travail non choisis

Au début, vous ferez certainement des remplacements. Vous devrez donc vous habituer à différents environnements de travail et équipes. Pas facile de changer de collègues tous les x mois… Vous ne pouvez pas réellement nouer des liens avec eux ou avec les patients.

Et puis, comme ce ne sera pas VOTRE cabinet, vous n’aurez pas choisi votre environnement de travail. Il se peut que vous n’ayez pas de chance, et que vos collègues ne soient pas agréables et le cabinet mal aménagé. 

Travailler en indépendant ou salarié quand on est ostéopathe ?

Comme vous pouvez le voir, il n’y a pas de solution idéale. Vous ferez votre choix en fonction des avantages les plus importants pour vous ! Si vous voulez gérer votre activité comme vous l’entendez, définir vos horaires et profiter du confort de votre propre cabinet, devenez indépendant. Si au contraire, vous préférez privilégier la stabilité financière à vos débuts et bénéficier d’expériences formatrices, optez pour le salariat. 

Vous voulez vous lancer en indépendant, mais l’aspect administratif vous fait peur ? Découvrez le logiciel OXTEO et simplifiez votre activité ! 

Cet article a été rédigé par Océane Testa – Rédactrice Web SEO. Retrouvez Océane sur LinkedIn.

Pierre profil coloré
Pierre Halut D.O.

Je suis ostéopathe et lorsqu’en 2010 je me suis mis à la recherche d’un logiciel de gestion réellement adapté à mes besoins je n’ai rien trouvé.

J’ai donc décidé de le faire construire de A à Z. C’est comme ça qu’en 2012 le logiciel Oxteo est né.

Partagez l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.